La revue

Pour son second numéro, Gros Gris s'intéressent à ceux qui mentent, trompent l’œil et l'esprit, jouent avec les mots et le faux pour mieux arriver à leurs fins. On y enquête sur la figure du faussaire et la valeur de leurs œuvres, l'omniprésence du mensonge dès la plus tendre enfance et ses pouvoirs quasi-magiques. De petits mensonges qui enjolivent nos vies virtuelles sur les réseaux sociaux ou ajoutent de l'expérience à nos curriculum vitae, à d'autres plus criminels, Gros Gris vous entraîne dans les méandres du mensonge, au risque de se laisser prendre.