Appel à contribution

Pour son quatrième numéro, Gros Gris remonte sur le ring et vous provoque en duel.

Ce combat singulier, armé et codifié servait à réparer l'offense et rétablir l'honneur perdu souvent au prix de la vie de son ennemi. Aujourd'hui, il est plus rare d'en venir aux mains et l'on préfère souvent la joute verbale pour trancher une question. Portée devant la justice, la querelle est laissée aux avocats quand le duel politique donne lieu à des débats enflammés.

On s'oppose aussi par goût du défi, pour la passion du jeu ou pour pouvoir se mesurer à quelqu'un. Autour d'un échiquier, devant une borne d'arcade, sur un court de tennis ou sur un tatami, les joueurs se plient aux règles, tandis que les supporters encouragent leur favori et parient déjà sur l'issue de la partie.

L'homme n'a parfois pas d'autre adversaire que lui-même et peut être divisé par un choix ou lutter contre la maladie qui le ronge. Quand il s'engage dans une lutte contre la machine, les éléments ou l'animal, le combat est disproportionné et peut sembler perdu d'avance. Lorsqu'on ne combat pas à armes égales la victoire se rapproche alors de l'exploit, rappelant que ce n'est pas nécessairement toujours le plus fort qui l'emporte.

Que vous soyez adeptes des combats de coqs ou que vous préfériez soutenir les outsiders, il est temps d'en découdre en nous proposant votre vision du duel.

Toutes les conditions de participation sont disponibles dans le PDF de l'appel à contribution téléchargeable ici